A l’écart, la marginalité au cinéma, vol. 1 : Sans toit ni loi

Bonjour,
Nouveau mois, nouveau thème. Le Ciné Meaux club vous propose :
jeudi 4 mars à 20h00
Sans toit ni loi (1985, France) d’Agnès Varda.
Avec Sandrine Bonnaire dans son deuxième grand rôle après Pialat et quantité d’autres comédiens…
Hasard de la programmation, nous continuons notre exploration des grands films du cinéma français. Après Guitry, Pagnol et avant Renoir, un des films les plus connus d’Agnès Varda. Le film obtint le lion d’or (Venise 1985) et un accueil critique excellent. Mais qu’en est-il aujourd’hui ?
Ce portrait inachevé d’une vagabonde, Mona, n’a pas pris une ride, nous semble-t-il. Le film dégage toujours une grande poésie, liée sans doute à l’excellente photographie de Patrick Blossier (on n’oublie pas de sitôt ce Languedoc ante-estival) et à la composition éblouissante de Sandrine Bonnaire. Et les enjeux de la marginalité sont on ne peut plus contemporains.

Alors venez découvrir ce chef-d’oeuvre sur grand écran !


Le Ciné Meaux Club, association loi 1901 de diffusion de la culture par le cinéma.

Publicités
Cet article, publié dans Programmation, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s