A l’écart : la marginalité au cinéma, vol. 2 : Boudu sauvé des eaux, par Renoir

Bonjour,
En deuxième volet du cycle sur les marginaux au cinéma, le Ciné Meaux club vous propose
jeudi 11 mars à 20h00
Boudu sauvé des eaux (1932, France) de Jean Renoir, d’après la pièce de René Fauchois.
Avec Michel Simon (encore ! et quel plaisir !), ainsi que Charles Granval et Marcelle Hainia.
Inutile de rappeler que Renoir est considéré à l’étranger comme en France comme le plus important cinéaste français.
Ce film, quoique tiré d’une pièce de théâtre, bien que produit comme un véhicule par et pour Michel Simon, ce film donc demeure un des plus originaux de Jean Renoir qui travailla au scénario avec Albert Valentin (un réalisateur à découvrir). Déplaçant le centre de l’intrigue de Lestingois, bourgeois voltairien et épicurien vers le clochard Boudu, Renoir trousse une satire imparable de la petite-bourgeoisie, un vaudeville grivois et une glorification de l’anarchisme de base. La charge est si intense qu’Hollywood, cinquante ans plus tard, trouvera l’idée bonne d’en faire une (pâle) resucée. Mais il n’est qu’un seul Boudu et c’est Michel Simon.
Vive la cloche, et le bon cinéma ! Venez nombreux !
Publicités
Cet article, publié dans Programmation, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s