Détectives d’hier et d’aujourd’hui, vol. 3 : Le Grand Sommeil (1946) d’Howard Hawks

Bonsoir,
Après le faux-bond de la semaine dernière – L’Assassin habite au 21 sera finalement projeté mardi 2 mai, à votre agenda ! -, le cycle consacré aux détectives se poursuit avec Philip Marlowe, le Private Eye inventé par Raymond Chandler :
Jeudi 21 avril à 20h00
Le Grand Sommeil / The Big Sleep (1946), réalisé par Howard Hawks.
Avec le couple électrique du Port de l’angoisse (1944), le déjà très quarantenaire Humphrey Bogart et la toute jeune Lauren Bacall.
Le film est aussi célèbre pour son intrigue passablement embrouillée à laquelle Howard Hawks lui-même confesse n’avoir rien compris. Il nous est présenté dans une copie récente, augmentée paraît-il d’une séquence explicative qui clarifie quelque peu le propos. Cela nous est égal.
Nous voulons Bogey et ses pouces accrochés à la ceinture, nous voulons Lauren et sa voix rauque, nous voulons le dialogue à double entente, nous voulons la violence de la Cité des anges. Un modèle de film noir.

Venez nombreux !

Le Ciné Meaux Club, association loi 1901 de diffusion de la culture par le cinéma.
Séance de rattrapage : L’Assassin habite au 21 projeté mardi 2 mai, à 20h00 !

Publicités
Cet article, publié dans Programmation, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s