Recadrage : Tel père, tel fils, un film japonais, pour changer

Bonsoir,

Noyé par un festival Télérama omniprésent (dont, pas chien, nous vous joignons une fois de plus le programme), notre recadrage surnage haut la main
Jeudi 22 janvier à 20h00
Tel père, tel fils / en japonais Soshite chichi ni naru
(2013) de Kore-Eda Hirokazu.

Avec Masaharu Fukuyama (sorte de Francis Pagny j-pop ou de Benjamin Delerm nippon, ni mauvais), Machiko Ono, Lily Franky et Yoko Maki et deux formidables petits comédiens Jun Fubuki et Shôgen Hwang dans les rôles des garçons.

Sorti il y a un peu plus d’un an, après un Prix du jury Cannes 2013, Tel père, tel fils est approximativement le 10ème film de Kore-Eda, auteur surdoué (réalisateur, scénariste et monteur de presque tous ses films) récipiendaire de quantité de prix dans les festivals du monde entier. Mais pas mondialisé pour un sou. C’est le deuxième film de cet auteur que nous vous proposons en recadrage : vous rappelez-vous Still Walking qui interrogeait déjà, comme ce film la parentalité, la filiation…

Venez nombreux !
Publicités
Cet article, publié dans Programmation, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s