Farafin Ko… un documentaire et un voyage au Burkina Faso

Bonsoir,

Nous continuons notre voyageuse exploration documentaire du monde.
Prochaine étape, un petit coin d’Afrique, à l’Est cette fois, dans un petit pays longtemps paisible (car muselé par une dictature plus ou moins « douce ») : le Burkina Faso. Ce pays est cher à l’association Solidarité Meaux Absouya Barogo, notre partenaire pour cette soirée spéciale et un invité régulier aux séance du Ciné Meaux club.
Nous serons en présence du co-réalisateur Vincent Schmitt (en remplacement de Chloé-Aïcha Boro, initialement prévue, comme l’atteste le catalogue), réalisateur, cadreur, monteur et co-auteur du film avec le couple Chloé-Aïcha Boro-Claude Leterrier.
Jeudi 12 novembre à 20h00
Farafin Ko, une cour entre deux mondes (2013, France, Burkina Faso) de Chloé Aïcha Boro, Vincent Schmitt et Claude Leterrier.
Une famille dans une cour de Bobo Dioulasso, 1 million d’habitants et deuxième ville du pays des Hommes libres. Une famille déchirée entre le mode de vie occidental et la manière de faire africaine, le « farafin ko » comme on dit en dioula, la langue majoritaire du sud du pays.
Le film a reçu dernièrement le prix du meilleur documentaire au festival du film africain de Toulouse.

Venez nombreux voyager à Bobo, destination rare.
Publicités
Cet article a été publié dans Programmation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s