CMC : c’est la reprise surréaliste avec Carlos Saura

Bonsoir,

Après deux semaines de congés bien mérités pour les fidèles adhérents, c’est la reprise.
Jeudi 5 mai à 20h00
Peppermint Frappé (1967, Espagne) de Carlos Saura.
Avec Geraldine Chaplin, José Luis López Vázquez et Alfredo Mayo.
Enfin rééditée, lentement mais obstinément, l’oeuvre passionnante de Carlos Saura sous le franquisme redevient accessible. Après le magnifique Cría cuervos que nous avons déjà passé en 2008, voici un autre exemple de son talent, plus ancien, mais mettant toujours en valeur sa muse (nouvelle à l’époque) Geraldine Chaplin. Le film est un hommage – d’aucuns le disent trop appuyé – à Buñuel, et le double rôle de la célèbre fille de… préfigure étrangement Belle de jour, qui sort la même année en France, et plus tard Cet obscur objet du désir, au double joué par deux comédiennes.
Histoire de double, histoire d’amour fou comme il convient à la manière de Dom Luis et de Dédé Breton, le film est aussi ce que Saura aime à montrer à cette époque : la sclérose de son pays, de sa classe et la décadence des élites.
Venez nombreux !
Publicités
Cet article, publié dans Programmation, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s