Un débat autour de Johnny s’en va-t-en guerre

Bonsoir,

Le Ciné Meaux club vous suggère sa prochaine séance organisée avec le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux et animée par
 
Stéphane Tison
historien et universitaire spécialiste de la Grande Guerre

 
Jeudi 30 septembre à 20h 00 au cinéma Majestic

autour du film
Johnny Got His Gun/ Johnny s’en va-t-en guerre (1971, États-Unis) de Dalton Trumbo, d’après son propre roman.
Avec Timothy Bottoms, Jason Robards, Kathy Fields, Donald Sutherland…
Grand Prix spécial du jury Cannes 1971, prix de la critique internationale (Fipresci) Cannes 1971, le film nous servira de fil conducteur pour réfléchir aux conséquences psychologiques, aux traumatismes, comme le shell-shock résultant des guerres et singulièrement de la Grande Guerre, ce premier massacre de la guerre moderne après le brouillon que fut la guerre civile des États-Unis.
Quatre ou six pages à lire en attendant le début de la séance, un ticket de collection en couleur reproduisant l’affiche du film et la date de la séance, une intervention d’un spécialiste du film ou de la question, c’est le régime auquel les anciens sont habitués et les nouveaux conviés pour cette séance exceptionnelle autour du film de Dalton Trumbo, cinéaste d’un film unique comme les comédiens Charles Laughton, Peter Lorre, Peter Sellers, Marlon Brando et les écrivains Dédé Malraux, Samuel Beckett, Michel…
Venez nombreux !
Avec cinéphilie,
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Désintégration

Bonjour,

On change encore d’univers avec la prochaine séance organisée en collaboration avec l’Afepass (Association de formation et de l’étude de la pathologie adolescente de Seine-et-Marne)
jeudi 22 septembre à 20h00 au cinéma Majestic
La Désintégration (2011, France/Belgique) de Philippe Faucon.
Avec Rashid Debbouze, Yassine Azzouz et Ymanol Perset.
Philippe Faucon fut longtemps un cinéaste confidentiel, fidèle à sa méthode originelle. Un cinéma de petite économie, sans vedette, mélant acteurs professionnels non connus et comédiens non professionnels, sur des durées de tournage très courtes mais minutieusement préparées. Un scénario solide mais dégraissé, elliptique, fondé sur la vérité des situations plutôt que sur l’incarnation : un peu le Pialat de la première manière, celui du magnifique L’Enfance nue. Depuis, son film Fatima a récolté quelques récompenses aux César sans que nous sachions si cela transformera sa manière. La suite de sa carrière le montrera.
En ce qui concerne ce film-ci, La Désintégration, il a été choisi pour illustrer le thème de « l’emprise ». Rétrospectivement, il a pu être considéré comme « prophétique » des événements récents. Philippe Faucon s’en défend avec vigueur, insistant sur le fait qu’il décrivait en 2011 des faits déjà bien connus depuis longtemps par tous ceux qui s’intéressaient à la place faite dans notre société aux populations immigrées ou à leurs descendants. Son film, pour lui, montre donc principalement des jeunes fragilisés, non intégrés, et manipulés par des aînés qui prennent sur eux une « emprise ».
Le thème devait être commenté et analysé par une spécialiste de la question, le docteur Adama Boulanger Dufour. Malheureusement, cette dernière a un empêchement impératif. Nous vous invitons quand même, l’Afepass et le Ciné Meaux club à découvrir ou à revoir ce film d’un réalisateur singulier et talentueux dont les quelques films (un petite dizaine, pour la télévision et le cinéma) ont toujours attiré l’attention des cinéphiles.
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Programme 2016-2017

2016-2017

Bonsoir,
Voici, en format pdf, le programme :  CMC 2016-2017 Catalogue saison 19
Ainsi que la plaquette 8 pages : cmc Plaquette annuelle 2016-2017
CMC couverture catalogue 2016-17
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rentrée

Bonjour,

La première séance de la saison se tiendra
 
Jeudi 1er septembre à 20h00 
avec la projection de
Midnight Special (2016, États-Unis) de Jeff Nichols.
On retrouvera dans ce film l’acteur fétiche du jeune réalisateur, Michael Shannon. Etrangement, c’est le premier film de Jeff Nichols que nous programmons alors que plusieurs de ses précédents films (Shotgun Stories, Take Shelter, Mud) nous avait intéressé.
Nous vous invitons donc à nous retrouver pour cette séance inaugurale, même si le film, conformément à notre accord avec le cinéma Majestic, sera reprogrammé deux fois, à des horaires plus ou moins commodes selon chacun. Vérifiez sur le site du Majestic (cela serait le vendredi vers 13h30 ou le lundi vers 18h00).
Nous vous joignons le catalogue, tout en sachant que nombre de vos FAI refuseront le portage pour cause de taille trop importante et de méfiance légitime aux pourriels.
De toutes façons, le catalogue devrait être bientôt téléchargeable du site-blog du CMC.
Bonne saison cinéphile à tous et que vive le cinéma à meaux dans toute sa diversité !
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

CMC dernière : Il était une fois en Amérique

Bonsoir,

Dernière projection de cette 18ème saison avec un film très attendu puisque la version longue que nous présenterons est assez récente :
Jeudi 30 juin à 20h00
Il était une fois en Amérique / Once Upon a Time in America (1984, Italie/Etats-Unis) de Sergio Leone.
Avec Robert DeNiro, James Woods, Elizabeth McGovern et une floppée d’acteurs assez fameux.
Est-il besoin de présenter ce film somme ? Film culte aussi si l’on en juge à la longueur des commentaires sur l’encyclopédie collaborative Wikipédia. Comme dahabitude, pour une analyse de meilleure qualité, nous vous invitons à consulter les sites du Ciné-club de Caen :
ou notre cher DVDclassik

Le dernier film de Sergio Leone est aussi bien considéré comme le plus beau film du monde (Serge Kaganski, http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/il-etait-une-fois-en-amerique-2/) ou, je cite, un « colossal chef-d’oeuvre » que comme un film aux qualités indéniables mais largement surévalué (Tulard, Loucelles et Positif).

Le film était sorti dans une nouvelle version intégrale à Cannes 2012. Carlotta, après le DVD, en a proposé une version commerciale cinéma sortie en 2015. C’est en tout cas un film qui mérite mieux qu’une petite révision en DVD ou sur un écran domestique.
Alors venez nombreux pour cette dernière !
Que vive le cinéma à Meaux dans sa diversité !
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un film à (re)découvrir : Au nom du pape roi

Bonsoir,

Avant-dernière projection de la 18ème saison :
Jeudi 23 juin à 20h00
Au nom du pape roi / In nome del papa re (1977, Italie) de Luigi Magni.
avec Nino Manfredi notamment mais aussi le fabuleux comédien sicilien Salvo Randone, une des plus belles « crapules » du cinéma italien.
Un film un peu oublié mais remarquable sur une étape importante de l’unification de l’Italie : la perte du pouvoir temporel du pape et la montée du nationalisme carbonaro.

Voici ce que déclare Jean Tulard du film avec sa réserve habituelle :
« Admirablement joué par Manfredi, superbement photographié, historiquement aussi irréprochable que certaines réalisations de Visconti, ce film est un chef-d’œuvre. »
Sinon, on vous propose la critique du site dvdclassik :
D’autres critiques sont moins laudatives (elles insistent souvent lourdement sur le côté fauché du film) mais on ne vous les montrera pas pour ne pas vous décourager de découvrir ce « Manfredi » au mieux de sa forme.
A très bientôt ? La semaine prochaine, dernier film.
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Recadrage : Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch

Bonsoir,

Antépénultième projection du Ciné Meaux club
Jeudi 16 mai à 20h00 au cinéma Majestic
Only Lovers Left Alive (2013, Royaume-Uni, Allemagne, France, Grèce) de Jim Jarmusch.
Avec les comédiens anglais Tilda Swinton et Tom Hiddleston, l’Australienne Mia Wasikowska et pleins d’autres acteurs qui font des caméos, comme souvent dans les films de Jarmusch.
Le Ciné Meaux club programme fort peu de films fantastiques. Quand il le fait, il exige un auteur, un univers qui aille bien au-delà du simple exercice horrifique, formel ou référentiel. Il y eut It Follows, programmé en milieu d’année et comme par hasard aussi tourné dans l’ex-glorieuse motor city Detroit…
Jim Jarmusch remplit toutes les conditions del’autorat ; c’est bien un réalisateur scénariste singulier, inattendu, personnel. Tellement personnel qu’il trouve difficilement à financer son cinéma dans son propre pays. Fer de lance du cinéma (vraiment) indépendant des années 80 (rappelons-nous Permanent VacationStranger Than Paradise et Down by Law), réalisateur très « rock » (comme Lynch ou Kusturica, il son propre groupe de musique populaire) qui « documente » volontiers son genre de musique préféré (rappelons-nous sa collaboration avec John Lurie ou son doc sur Neil Jeune ou Iggy Populaire), il navigue dans les eaux des productions moyennes avec vedettes internationales (Depp, Bill Murray, Forrest Whitaker, …) et de productions plus modestes. Un style et un goût de l’errance proches de ceux de Wim Wenders par exemple. La forme du road movie le plus souvent.
Ici, une histoire de vampires mais à cent lieux des mièvres teenmovies à canines. Et pour filmer cette histoire le très bon chef opérateur français Yorick Le Saux.
Venez nombreux !
Publié dans Programmation | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire